15.9.14

L'étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie O’Farrell



Mécanisme de l'histoire

Entre l'Inde et l'Écosse, des années 1930 à nos jours, l'histoire déchirante d'une femme enfermée, rejetée de la société et oubliée des siens.  Un roman d'une beauté troublante, où s'entremêlent des voix aussi profondes qu'élégantes pour évoquer le poids des conventions sociales et la complexité des liens familiaux, de l'amour à la trahison. A Édimbourg, l'asile de Cauldstone ferme ses portes. Après soixante ans d'enfermement, Esme Lennox va retrouver le monde extérieur. Avec comme seule guide Iris, sa petite-nièce, qui n'avait jamais entendu parler d'elle jusque-là. 
Pour quelle étrange raison Esme a-t-elle disparu de la mémoire familiale ? Quelle tragédie a pu conduire à son internement, à seize ans à peine ?  Toutes ces années, les mêmes souvenirs ont hanté Esme : la douceur de son enfance en Inde, le choc de son arrivée en Écosse, le froid, les règles de la haute bourgeoisie et, soudain, l'exclusion... 
Comment sa propre sœur, Kitty, a-t-elle pu cacher son existence à ses proches? Et pourquoi Iris se reconnaît-elle tant dans Esme ? Peu à peu, de paroles confuses en pensées refoulées, vont resurgir les terribles drames d'une vie volée...

Mon sentiment 
(L'étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie O'Farrell)
J'avoue qu'au départ, je n'étais pas trop tentée par ce livre mais en fin de compte, il s'est avéré que cette histoire était plutôt bien foutue. 
Bien sûr tout cela se passe à une époque où les moeurs était bien différentes de celles de maintenant (pas toute l'histoire).
Et bien que certains comportements m'on troublée, l'histoire est belle et triste en même temps, certains passages m'on laissée perplexe surtout la fin, je dois l'avouer, je n'ai pas tout compris. 
En lisant ce livre, je suis passée par la joie, la tristesse, le doute et j'en suis venue à être révoltée. Au fils des pages, on toujours envie d'en savoir plus et on se pose mille questions. le mystère qui entoure Esme Lennox est fascinant, tellement fascinant ! 
Bien que le fin vous laisse sur votre faim, ce livre se lit assez facilement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire