12.6.13

Le séducteur de Richard Mason




Mécanisme de l'histoire

1907. Piet, un jeune homme doté d'un charme irrésistible, se présente à la porte d'une demeure bourgeoise d'Amsterdam. Il a échappé à la grisaille des provinces pour gagner le quartier de la Courbe d'Or. Il aspire désormais à bâtir sa propre fortune. Son atout: il a toujours exercé sur ses semblables, qu'ils soient hommes ou femmes, une puissante attraction sexuelle. Devenu le précepteur du fils des Vermeulen-Sickerts - une famille très en vue de la bonne société néerlandaise -, il s'emploie à percer à jour, grâce à un instinct farouche et aux confidences domestiques, chacun des habitants de cette maison à la rigueur toute protestante.
Son élégance, sa délicatesse, sa quête de volupté le conduise à s'immiscer dans leur vie, enfreignant les usages, transgressant les tabous, éveillant les sens. Pourtant, dans l'euphorie grisante du siècle qui se lève, au milieu des plaisirs et des tentations qu'il a seulement rêvés, Piet découvre que certaines des liaisons qu'il a cultivées peuvent se révéler dangereuses...

Mon sentiment 
(Le séducteur de Richard Mason)
Une fois de plus, je tiens à remercier Babelio, ainsi que les éditions Robert Laffont, pour m'avoir permis de lire ce roman. 

Avec "Le séducteur", nous voilà donc plongé au coeur de la vie bourgeoise néerlandaise de 1900, suivant les aventures d'un jeune précepteur au physique plus qu'avantageux. Il en est pleinement conscient, et en jouera, parfois même bien malgré lui. En sortant de ce livre, ma première constatation fut que ce n'était pas Piet le héros principale de ce roman, mais plutôt sa beauté, son charme. Car c'est plus ou moins le message qui me semble ressortir du "séducteur"; Un homme beau a tout ce qu'il lui faut. Finalement, l'histoire aurait très bien pu se passer à New-York dans les années 80, ou en Russie en 1830. Mais je dois reconnaitre que le charme n'aurait probablement pas été le même... 
Certes "Le séducteur" ne restera probablement pas gravé au fer rouge dans ma mémoire, mais il m'aura très facilement séduit et sa lecture fut très agréable. A lire sans modération, pour se laisser séduire sans culpabiliser.

Pièces détachées

Une photographie d'elle, souriant près du lit de Piet, lui prodiguait chaque jour des encouragements et lui rappelait ses maximes: Ne te mets jamais en colère. Aie toujours l'air d'agir avec aisance. Apprends le plus possible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire