2.12.12

Vide qui songe de Peter F. Hamilton

"Vide en extension, vide en absorption."


Mécanisme de l'histoire
Au centre de notre galaxie s'ouvre le Vide, un univers artificiel créé il y a des milliards d'années par des êtres inconnus, voilé par un horizon évènementiel insondable. Son fonctionnement entraîne la disparition de la matière des étoiles qui l'entourent. Les humains du Commonwealth se sont joints aux Raiels et autres extraterrestres pour surveiller ce phénomène.
Le prophète Inigo représente peut-être la clé de cette énigme  avec ses rêves d'une vie meilleure sur un monde caché au sein du Vide. Quand il disparaît sans laisser de traces, ceux qui croient en ses visions se mobilisent pour accomplir un pèlerinage jusqu'au Vide, malgré les risques.
Entre-temps, au coeur même du Vide, je jeune officier de police Edeard apprend à maîtriser ses dons télépathiques particulièrement puissants. Ce qu'il ignore, c'est qu'il existe tout un univers au-dehors. Et qu'on y entend ses messages.

Mon sentiment 
(La trilogie du vide - Vide qui songe de Peter F. Hamilton)
Dès les premières pages, l'auteur est parvenu à m'amener dans cet univers. Et ce n'était pas forcément gagné d'avance; tout d'abord, je n'ai pas lu le cycle de Pandore et ensuite, il y a de nombreux personnages, ce qui généralement  n'aide pas en début de roman. Mais la plume de Hamilton nous conte si bien ces évènements, que je ne me suis pas trop posé de questions, dans un premier temps, me laissant absorber par le récit, tout comme l'univers se fait absorber par le Vide. Nous sommes donc plongés dans les aventures de divers personnages, sans lien apparent et vivant leur vie pour certains, exécutant leurs missions pour les autres... Et peu à peu, tout va commencer à s’emboîter, et tisser une immense toile d'araignée. Entre indices flagrants et sous-entendus, en tant que lecteur, nous devrons faire preuve de mémoire et d'un minimum de réflexion, notamment sur les détails des différentes évolutions de l'humanité. Car en plus de différents intervenants, l'univers est riches, fouillé, et l'auteur ne s'est pas imposé les descriptions utilitaires coupant l'histoire; en effet, il a choisi les meilleurs moment pour décrire ces évolutions, factions, etc... plus en détail. Comme le dit le proverbe; "tout vient à point à qui sait attendre". J'étais donc en perpétuelle réflexion et questionnement, avec ce sentiment que je finirais bien par savoir, ce qui augmente le plaisir de cette lecture. L'histoire, suit la même structure, bien évidement. Divers personnages se dévoilant au fil des pages, dévoilant également leurs objectifs. Et pas-à-pas, nous commençons à en apercevoir les liens, les rapports entre eux. Je me suis très facilement attaché à ces différents personnages aux caractères et motivations très différents.
Une trilogie qui commence donc très bien, mêlant fantasy pour les aventures d'Edeard et science-fiction pour le reste, avec quelques touches de différents sous-genres (space opera, cyberpunk, biopunk, ...), des intrigues policières sur fond de complot politique et religieux. Bref, de quoi s'amuser sans bouder son plaisir.
Sur ce, et après vérifier sa disponibilité via l'unisphère, j'envoie mon ombre virtuelle chercher le second volume!


Pièces détachées
"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire