24.11.12

Le monde de Rocannon d'Ursule Le Guin

L comme Le Guin
"L'Oeil de la mer a la peau dure."


Mécanisme de l'histoire
Pour eux, il fut toujours Olhor l'Errant, le Seigneur des Etoiles, le seul homme qui entra dans la légende sans porter l'épée. Pourtant il n'était que Rocannon, un des ethnologues envoyés par la Ligue pour étudier cette planète sans nom du système de Fomalhaut. Après lui viendrait une mission technologique qui stimulerait le progrès de la civilisation la mieux placée. Et quand l'ennemi inconnu reviendrait dans le vide entre les étoiles et qu'éclaterait la lutte suprême, cette planète, comme tant d'autres, serait apte à combattre aux cotés de la Ligue.
Malheureusement l'ennemi bouscula ce plan colossal, envahit prématurément le monde sans nom et tendit un piège aux ethnologues. Rocannon, seul rescapé, recruta quelques compagnons et partit vers la base adverse. Mais pouvaient-ils réussir sans le don étrange que Rocannon demanda au gardien de la source tiède, et qui permettait d'entendre les émotions et les désirs d'autrui?

Mon sentiment 
(Le monde de Rocannon d'Ursula Le Guin)
Après avoir foulé les mondes d'Anarres et d'Urras, décrits dans "Les Dépossédés" et celui de Gethen de "La main gauche de la nuit", je me suis plongé une troisième fois dans le cycle de l'Ekumen en parcourant "Le monde de Rocannon". 
Une fois de plus, le style d'Ursula Le Guin est fluide, riche et précis, mêlant habillement temps de repos, action, descriptions  quoique ces dernières m'ont parfois parues minimalistes. L'auteure conserve le même angle: nous découvrons en même temps que le personnage principal les us et coutumes d'un monde dont il est tout aussi étranger et curieux que nous. Ursula Le Guin semble cependant avoir mis de coté les complots politiques dans cet ouvrage. Je m'étais habitué à cette atmosphère pesante de complots, pressions sociales sur fond de sociologie inter-raciale qui imprégnaient tout particulièrement les deux livres cités plus haut. Ambiance plus légère dans ce monde sans nom, dans lequel les différentes espèces connaissent et acceptent leurs différents statuts et relations, écrit à mis-chemin entre science-fiction et fantasy. En effet, les voyages spatiaux et technologies diverses côtoient ici un univers médiéval peuplé de créatures fantastiques, où nous vivons une quête très héroïc fantasy. Et cela fonctionne plutôt bien.

Tout comme Rocannon, j'ai souhaité découvrir ce monde, en apprendre plus sur ses habitants, mais assez rapidement, l'ethnologue met quelque peu sa curiosité de coté, attisant d'autant plus la mienne. Et c'est peut-être là le plus gros défaut que j'ai rencontré dans cet ouvrage: un monde plus vaste, paraissant donc plus riche mais beaucoup moins traité que dans "Les Dépossédés" ou "La main gauche de la nuit". Mais qu'importe, cela n'aura rien gâché à ma lecture et m'aura donné encore plus envie de découvrir la vision fantasy de cette auteure, nouvellement découverte mais entrée directement dans mon top 10. Je suppose que pour les lecteurs fantasy d'Ursula Le Guin, ce livre fonctionne également en sens inverse et peut les mener à la science-fiction.

Petit coup de coeur pour les destrier des Angyar (si quelqu'un peut me dire où m'en procurer un!) ainsi que pour l'aspect "déchronologique" de ce cycle qui permet d'être lu selon son envie propre. 



Pièces détachées

Gris et bouffi comme l'araignée qui tisse sa toile dans les demeures en ruine, il tourna le dos à sa fille pour se diriger d'un pas chancelant vers les caves où il se protégeait de la lumière du jour.

____________________

"Hallan trouvera d'autres héritiers, dit-elle d'une voix calme et glacée. Vous êtes de nouveau parmi nous, vous les Seigneurs des Etoiles, nous imposant vos habitudes et vos guerres d'un nouveau genre. Reohan est réduit en poussière. Combien de temps Hallan testera-t-il debout? Le monde lui-même n'est plus qu'un grain de sable sur le rivage de la nuit. Tout change. mais il est une chose dont je suis certaine: qu'un sombre nuage plane sur ma race. Ma mère, que vous avez connue, a disparu dans la forêt pour y cacher sa folie, mon père est mort au combat, mon mari dans un guet-apens, et, quand j'ai donné le jour à un fils, ma joie en fut gâchée par la douloureuse certitude que sa vie serait de courte durée. Pour lui ce n'est pas un malheur; c'est un Angya fier de ses deux glaives. mais moi, sous le nuage noir qui plane sur ce domaine, je suis destinée à régner seule sur ces ruines, à vivre de longues années, à survivre à tous..."

____________________

Elle dégrafa de son cou le collier d'or à la grosse pierre bleue, ce bijou qui avait coûté sa vie à sa mère, et le tendit à Rocannon. Il le prit, presque effrayé d'entendre le doux et froid cliquetis des chaînons d'or, et leva les yeux sur Haldre. Elle lui fit face, le dominant de sa haute taille, ses yeux bleus assombris par le clair-obscur de la grande salle.
"Prenez mon fils, Seigneur, et allez où votre destin vous appelle. Puissent vos ennemis mourir sans descendance"

____________________

-Tous ces mondes que vous avez vus! dit le jeune homme d'un air songeur en faisant un effort d'imagination.
-Trop de mondes, dit l'ethnologue. J'ai quarante ans, si l'on compte comme vous; mais  je suis né il y a cent quarante ans. Là-dessus j'ai perdu cent années, cent années que je n'ai pas vécues, que j'ai passées à aller d'un monde à l'autre. Si je retournais sur Terre ou sur Davennant, les hommes et les femmes que j'y ai connus seraient mort depuis cent ans. Il ne me reste qu'à aller de l'avant - ou à m'arreter ... quelque part.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire