24.11.12

Docteur Jekyll et Mister Hyde de R. L. Stevenson

S comme Stevenson
"Des circonstances bien bizarres, en effet, mais je crois comprendre"



Mécanisme de l'histoire

La ruelle est sombre, la silhouette furtive, l'homme pressé  Une fillette, par mégarde, le heurte.Et l'irréparable se produit: l'homme la jette à terre, la piétine et s'éloigne, sans cesser de sourire... Hélas, on ne compte plus à Londres les épouvantables crimes de l'étrange Mr Hyde. Etrange? Plutôt diabolique, songe le brave notaire Utterson. Et quel sinistre lien unit son ami, le pauvre Dr Jekyll, à cet individu dont la seule vue fait frémir? Car si jamais visage a porté l'empreinte de Satan, c'est bien celui de Mr Hyde...

Mon sentiment 
(Docteur Jekyll et Mister Hyde de R. L. Stevenson)

C'est donc cette oeuvre que j'ai choisi pour découvrir Stevenson. Bien évidemment, je connaissais l'histoire, dans les grandes lignes, comme beaucoup, et le film avec Julia Roberts m'avait donné envie de découvrir le célèbre roman.
Pour commencer, cela se lit vite, très vite. Et durant les premiers chapitres, j'avais le sentiment que l'auteur avait opté pour une écriture rapide, nerveuse qui accentua d'autant plus ma sensation de vitesse. En parlant de style, il est simple, donc accessible à tous. De plus, le roman étant court, difficile de ne pas parvenir à la fin.
Quant à l'histoire en elle-même, elle semble respecter les même codes que le style; rapide et simple. peu de suspens donc, et quand il y en a, il est de courte durée, hormis concernant les motivations du Dr Jekyll, abordées à la toute fin du récit. Je ne vais pas le cacher, je m'attendais avant tout à suivre le raisonnement de Jekyll (et surtout de Hyde) en ayant nombre de pensées, questionnements, réflexions, etc..., et nous pas à suivre le curieux mais non moins consciencieux Me Utterson dans son enquête.
Finalement, je suis heureux d'avoir lu ce classique qui me manquait, même si j'ai le sentiment de ne pas en savoir plus sur Jekyll; j'aurais aimé une oeuvre plus intimiste, confidentielle.


Pièces détachées

"Tout gentleman ne demande qu'à éviter toute atteinte à sa réputation. Fixez votre prix."

____________________

Mais tous ces aspects réunis ne suffisaient pas toutefois à expliquer une telle répulsion jusque là inconnue. Il doit y avoir autre chose, se dit notre gentleman perplexe, autre chose que je ne parviens pas à cerner. Cet homme est étrange. Tiendrait-il du troglodyte? ou bien son physique serait-il simplement le reflet de la laideur de son âme?... Ah! mon pauvre vieux Henry Jekyll, si jamais j'ai lu sur un visage la griffe de Satan, c'est bien sur celui de votre nouvel ami!

____________________

"Ce pauvre Henry Jekyll, songeait-il, j'ai peur pour lui. J'ai le pressentiment d'une histoire bien étrange. Il a eu une jeunesse quelque peu orageuse, une période révolue depuis; cependant, la justice de Dieu ne connait ni règles ni limites. Oui, ce ne peut être que cela, Hyde est le fantôme d'un passé enterré, la dette qu'il doit payer."

____________________

C'était une vraie nuit de mars battue par la tempête. Dans le ciel, un croissant de lune un peu pâle, couché sur le dos, sans doute culbuté par le vent, luisant sous un voile diaphane tissé de nuages. Le vent coupait la parole, fouettait les visages, avait, semblait-il, aspiré les passants dans les rues, devenues pratiquement désertes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire